Véronique et Lieven Vandeputte de la société BBoat Jachtcharter qui dispose de ports d’attache à Ieper et Kuurne (Courtrai), sont à même de vous assurer une navigation inoubliable sur les superbes voies navigables de Flandre occidentale grâce à l’engagement personnel qui est le leur dans leur manière de travailler. C’est ainsi que « l’itinéraire de la Flanders Fields », à savoir Nieuwpoort-Ypres-Veurne-Diksmude-Nieuwpoort (avec un passage éventuel par Bruges), est une suggestion parfaite.
D’autres noms évocateurs invitent à un « voyage de découverte » supplémentaire… l’Yser, la Lys, le canal Plassendale-Nieuwpoort, le canal Ypres-Yser, le Lokanaal, le canal Gand-Ostende, le canal Nieuwpoort-Dunkerque, le canal Bossuit-Courtrai, le canal Spierre-Lille (restauré depuis 2011), etc. Laissez-vous surprendre par la diversité de la navigation et la beauté du Westhoek, une région de navigation qui est (encore) une « destination secrète ». Découvrez, respectez et profitez de cette région. Naviguer dans le Westhoek est une expérience unique….(que vous répéterez sans doute !)

La « Grande Guerre » (1914-1918) – In Flanders Fields Centennial - Belgique (2014-2018). Le 28 juin 1914, l’archiduc Franz Ferdinand d’Autriche a été assassiné à Sarajevo, un événement qui allait mettre le feu aux poudres par un effet de domino politique, et huit jours plus tard pratiquement toute l’Europe était en guerre. Cette guerre mondiale qui allait engendrer de terribles souffrances a bouleversé la vie de millions de personnes. Sur les 70 millions de soldats mobilisés, plus de 9 millions ne rentreraient jamais à la maison… Toutes les grandes puissances ont été impliquées dans la première guerre mondiale : le Royaume-Uni, la France, l’Allemagne, l’Autriche-Hongrie, la Russie, les États-Unis, le Canada, le Japon, l’Australie et la Nouvelle-Zélande (ANZAC ; Australian and New Zealand Army Corps) ainsi que de nombreux autres États.
Le conflit « qui serait terminé aux alentours de Noël » a duré quatre longues années. La région flamande du Westhoek a notamment été au cours de cette période le théâtre de très nombreuses offensives et champs de bataille. Ce fut enfin l’Armistice le 11 novembre 1918, et aujourd’hui encore les Belges commémorent ce jour où les armes se sont tues sur le front de l’Ouest. La première guerre mondiale était terminée, et les « Flanders Fields » retrouvèrent le calme et la paix…

L’eau…

L’eau et les voies navigables ont joué un rôle important dans le déroulement de la Grande Guerre, notamment lors de la bataille de l’Yser (18-30 octobre 1914) : après de terribles combats, l’armée belge a inondé le territoire au nord de l’Yser et s’est retranchée derrière la ligne ferroviaire Nieuwpoort-Diksmude. Ses positions étaient ainsi sécurisées, et l’ensemble du sud du Westhoek était devenu inaccessible. Ce projet d’inondation avait été concocté à la mairie de Veurne avec Karel Cogge, le responsable de l’ouvrage de défense hydraulique du Nord qui connaissait comme personne les problèmes hydrologiques de la région. Cette intervention avait rendu le front de l’Yser relativement stable et tranquille, « all quiet at the western front »…. Cogge pouvait difficilement se rendre compte à l’époque que sa stratégie efficace avait de manière indirecte sauvé la vie de très nombreux soldats. Il n’y eut « que » 45 000 morts sur le front de l’Yser, alors que 450 000 (!) combattants sont tombés sur le front d’Ypres.

Tourisme de la paix…

Vous vous demandez sans aucun doute si cet horrible chapitre de l’histoire de la « civilisation » est bien à sa place dans une brochure qui parle de yachts à moteur et du plaisir de la navigation.
Nous répondons sans aucune hésitation par un oui franc et massif, et nous nous expliquons : le tourisme dans la région du Westhoek est indissociable de la première guerre mondiale. Les personnes qui s’y déplacent ne peuvent ignorer les très nombreux cimetières, monuments commémoratifs et autres sites marquants dans ce contexte. Le passé multiculturel et agité de la guerre est inscrit de manière indélébile dans le paysage et dans l’histoire ; à l’époque, pas moins de 50 nations actuelles se sont affrontées dans le décor bizarre du Westhoek de la Grande Guerre.
Chaque année, des milliers de personnes venues du monde entier traversent les « Flanders Fields » pour se recueillir sur les tombes de leurs ancêtres tombés au combat. C’est un hommage, mais également une manière de dire « une telle folie ne doit plus jamais se produire ! ». Dans ce contexte, le musée « In Flanders Fields Museum » à Ypres est une visite incontournable. Depuis 1928, on joue chaque soir (!) à 20 heures précises au mémorial de la Porte de Menin à Ypres l’air de bugle « The Last Post ». C’est véritablement un « must » à vivre si vous passez dans la région !

De manière tout à fait compréhensible, l’office du tourisme en Flandre (« Toerisme Vlaanderen ») préfère parler de « Tourisme de la paix » plutôt que de « Tourisme de la guerre ». Oui, la Grande Guerre est devenue un produit touristique, ce qui pourrait sembler macabre mais qui ne l’est pas si l’on examine les choses d’un peu plus près. Les visiteurs et les familles venues du monde entier apprécient qu’il existe une structure qui peut les aider dans les hommages qu’ils veulent rendre à leurs aïeux. Et c’est ainsi qu’un produit touristique est parvenu avec succès à se transformer en une mission pour la paix.

Naviguer dans l’Histoire…

C’est en 2014 que commenceront les cérémonies de commémoration des conséquences de l’assassinat à Sarajevo il y a 100 ans. En coopération avec Marinex (le distributeur belge de Linssen Yachts), BBoat Jachtcharter (le partenaire de Linssen Boating Holidays® dans le Westhoek) et Linssen Yachts BV aux Pays-Bas, l’office du tourisme Toerisme Westhoek a élaboré des suggestions d’itinéraires et des forfaits destinés à des hôtes du monde entier qui veulent en quelque sorte naviguer dans l’histoire avec un yacht Linssen.
Ces derniers pourront ainsi de manière unique associer la commémoration avec une découverte agréable des aspects historiques, culinaires et culturels de la Flandre occidentale. En effet, qui refuserait de débarquer de son propre yacht à moteur de luxe plus ou moins dans le centre historique de villes comme Gand, Bruges ou Veurne ?

Découvrir le Westhoek

Découvrir le Westhoek, c’est entrer dans un café traditionnel pour y déguster des bières comme une St-Bernardus, Struise Rosse ou Hommeltje, où s’asseoir à une terrasse ensoleillée pour savourer un Kerner ou un Pommelle (vin régional). Les brasseries de la région jouissent d’une immense réputation et beaucoup d’entre elles ouvrent leurs portes pour une visite avec dégustation. Les viticulteurs du « Heuvelland » ont réussi à faire reconnaître leurs produits comme vin régional, et ils peuvent à juste titre afficher le label de qualité AOC. Ils n’hésitent pas à partager avec fierté leur savoir-faire et leurs produits avec les visiteurs.

Découvrir le Westhoek, c’est aussi goûter aux spécialités culinaires comme les pot-au-feu, les pousses de houblon, un « schelle van de zeuge » (viande de porc), un cabillaud « aan de Schreve », un « boerestutte » au pâté, du jambon fumé à la Triple de St. Bernardus, ou bien encore une tarte de Vleteren. Les chefs de cette région aiment travailler les produits régionaux pour réaliser des recettes délicieuses et contemporaines. Profiter de cette région, c’est aussi découvrir de mystérieux ouvrages d’art, écouter des histoires de contrebandiers et visiter de superbes musées (Folk Experience, Hopmuseum et le Mout- en Brouwhuis De Snoek).

Voyage de découverte

Linssen Yachts est en contact avec les associations de propriétaires de yachts Linssen au Royaume-Uni (UK Linssen Owners Association), en Belgique et aux Pays-Bas (LOG, Linssen Owners Group) ainsi qu’en Allemagne (LYEV ouLinssen Yachts Eigner Verein) afin d’inviter leurs membres à découvrir cette superbe région pour la proposer ensuite comme une nouvelle destination intéressante. Marinex, BBoat et Linssen Yachts aideront volontiers les propriétaires de yachts Linssen à planifier leur croisière.
Nous vous souhaitons d’ores et déjà la bienvenue ! Toerisme Vlaanderen, Toerisme Westhoek et les partenaires belges de Linssen Boating Holidays®.


logo 100 jaar groote oorlogPoppies

Le coquelicot est l’emblème du musée « In Flanders Fields Museum ». Le médecin militaire canadien John MacCrae a assisté à des scènes horribles à Ypres en 1915. Il vit sur les champs de bataille et sur les tombes improvisées d’innombrables coquelicots…. Son poème a fait le tour du monde :

In Flanders Fields
In Flanders fields the poppies blow
Between the crosses, row on row,
That mark our place; and in the sky
The larks, still bravely singing, fly
Scarce heard amid the guns below.
We are the dead. Short days ago
We lived, felt dawn, saw sunset glow.
Loved, and were loved, and now we lie
In Flanders fields.
Take up our quarrel with the foe:
To you from failing hands we throw
The torch; be yours to hold it high.
If ye break faith with us who die
We shall not sleep, though poppies grow
In Flanders fields


Sources:
• Studie 100 Jaar Groote Oorlog 2014-18, Vlaamse Overheid, november 2008
www.thegreatwarcentenary.be
www.toerismewesthoek.be
www.flandersfields1418.com
• Chris McNab, Het verhaal van de eerste wereldoorlog, ISBN 978-1-84588-669-1
• In Flanders Fields Museum, Lakenhallen, Grote Markt 34, B-8900 IEPER, www.inflandersfields.be
• NautiV-Vereniging van Vlaamse Nautische Bedrijven, www.nautiv.be
• Westhoek Marina, Brugsevaart, 48 B-8620 Nieuwpoort www.westhoekmarina.be
• Promotie Binnenvaart Vlaanderen, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

VISIT FLANDERS
Grasmarkt 61, B-1000 BRUSSEL
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

www.toerismevlaanderen.be

BBOAT JACHTCHARTER
Véronique en Lieven Vandeputte
Kortrijksestraat 39, B-8520 KUURNE
Tel.: +32 56 71 3904
GSM: +32 478 72 2496
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

www.bboat.be

Text: Peter Linssen; Photographs: VisitFlanders

Published in Linssen Magazine 42, October 2013