Allemagne

Mike et Sukey Perry ont passé la saison 2013 à faire une croisière entre Maasbracht et Lübeck en passant par Berlin et les lacs du Mecklembourg à bord de leur Grand Sturdy 43.9 Salamander II. Nous voici donc côte à côte, juste avant la double écluse d’un tout nouveau canal hollandais, le Veenvaart qui relie Erica et Ter Apel. C’est la soirée la plus chaude de ce mois de juin, et il semble que toute la population des villes Erica et Emmens se soit déplacée pour venir voir. Les gens viennent en bicyclette, à pied, sur des patins, en moto, sur des quads et même à la nage ! En effet, deux personnes se déshabillent, plongent et s’éloignent dans le soleil couchant.

Le district de navigation de plaisance situé entre la mer Baltique au nord, l’Oder à l’est, l’Elbe à l’ouest, le Havel inférieur au sud-ouest et le canal Spree-Oder au sud-est est probablement l’un des plus vastes d’Europe. Sur plus de 2 700 km, des lacs, fleuves et canaux reliés entre eux constituent un réseau compact et inépuisable de voies navigables les plus diverses. Elles traversent principalement les Länder de Berlin, Brandebourg et Mecklembourg-Poméranie occidentale, avec leur imposante part dans l’histoire allemande. Qu’il s’agisse de la Hanse, des nobles Junker de Poméranie occidentale, des rois de Prusse ou encore de l’influence des princesses de Hollande voire de son artisanat. Partout, la culture russe et française ont laissé des traces, et l’empreinte de Vienne aussi est visible. Voilà donc une région incomparable de diversité et richesse artistiques et historiques.

Participez au voyage de rêve de l’homme d’affaire et concepteur de luminaire Martin Stratmann et de son épouse, tout comme un grand nombre d’amis et d’invités. Un portrait, avec de superbes paysages, un voyage le long de la côte ouest de la mer Baltique et des eaux intérieures adjacentes. Nous avons toujours eu le virus Linssen et l’envie irrépressible d’être proches de l’eau sans nous mouiller. Lorsque j’ai eu mes 50 ans en janvier 2005 et que quelques-uns de mes amis m’ont félicité pour mon quarante-cinquième anniversaire, je me suis dit : OK, tout n’est pas perdu.