Le 25 juillet 2020, nous sommes partis en vacances avec le Saint-Omer., les premières vacances en bateau avec notre nouveau Linssen ! Mathijs et Sophie étaient encore un peu tristes à propos de l’Henri Mer, mais heureusement, ils ont progressivement changé d’humeur.

Le 25 juillet 2020, nous sommes partis en vacances avec le Saint-Omer., les premières vacances en bateau avec notre nouveau Linssen ! Mathijs et Sophie étaient encore un peu tristes à propos de l’Henri Mer, mais heureusement, ils ont progressivement changé d’humeur.

Nous nous étions donné rendez-vous avec l’« Op Dreef » à Well au Leukermeer. L’« idée » était de naviguer ensemble pendant une semaine et ensuite, de suivre chacun son propre chemin.
Il n’y avait pas de plan détaillé, mais l’objectif était la « Frise » et notre destination finale était la « Zélande », Marina Port Zélande, car le St. Omer. devait y rester prendre d’autres photos.

Quand nous avons quitté Maasbracht, nous avions navigué 36,7 heures et nous sommes arrivés à Well vers 21 h.

Bistro Hoffmanni in Maastricht

Nous prenons un verre avec les équipages de l’« Op Dreef » et du « Be-you-tiful » et nous allons nous coucher bonne heure. Marquer ainsi le début des vacances avec des amis peut être épuisant...
Le lendemain, nous emmenons les enfants à la plage pour une baignade, le paddle et bien sûr un tour à Aquapark. Dex remporte le prix du saut le plus haut !
Le 27 juillet à 9 h 30, nous larguons les amarres, notre voisin et les garçons montent à bord et nous accompagnent une journée et une nuit à bord. Ils n’ont jamais navigué sur le fleuve Waal, c’est donc toute une expérience. C’est également le cas pour l’Op Dreef. Tous les membres d’équipage n’en étaient pas aussi satisfaits.

Vers 17 heures, nous examinons les destinations finales possibles et l’heure d’arrivée sur PC Navigo et nous décidons de naviguer vers Loowaard.
Nous arrivons en soirée dans un tout petit port, avec un capitaine de port extrêmement sympathique. Nous sommes très bien accueillis et pouvons utiliser une confortable « tente » sur la jetée. Celle-ci est équipée de toutes les commodités et même d’un éclairage festif. Nous décidons d’allumer les barbecues COBB et de boire un verre d’« Omer » ensemble. Le bon monsieur a un grand filet de pêche et les enfants sont fascinés. Une soirée agréable et calme pour nous !
Le lendemain matin, le voisin vient chercher nos invités et amène de délicieux petits pains et croissants frais et de la viande, car le congélateur doit être réapprovisionné après le barbecue en bonne compagnie.

Racines limbourgeoises
Nous disons au revoir à nos clients et partons vers 10 h 45 vers la prochaine destination. Ce sera Hattem (IJsseldelta Marina). Lors de l’inscription par téléphone, nous découvrons que le propriétaire a des racines limbourgeoises, ce qui bien sûr (comme nous sommes un peu chauvins) se traduit immédiatement par une belle conversation en limbourgeois. Nous recevons des conseils de restauration à l’arrivée et les enfants reçoivent un cadeau, succès garanti. 

AINSI in Maastricht

Limoncello spritz à Giethoorn
Le 29 juillet à 10 h 15 nous mettons le cap sur Giethoorn, l’une des destinations figurant sur la liste des « incontournables ». Nous amarrons à Giethoorn à 14 h 30 et nous sommes étonnés de voir que nous aurons une place sur le Beukersgracht.
Les hommes et les enfants prennent le Pirelli et font un tour à travers les canaux de Giethoorn. Carla et moi allons faire les courses, mais nous pensons en cours de route qu’un Limoncello-spritz serait aussi une bonne idée.
Nous restons 2 jours de plus à Giethoorn et passons du temps à faire du tourisme, nous louons une barge, mangeons délicieusement chez « Fratelli » et prenons un verre en terrasse de temps en temps.
Le 31, nous larguons à nouveau les amarres, en route pour Blokzijl. Mais nous jetons d’abord l’ancre pendant quelques heures sur le lac de Giethoorn. Il fait très chaud, nous en profitons donc pour une bonne baignade. Nous reprenons la navigation vers six heures et un peu plus tard, nous nous trouvons devant l’écluse. Il y a beaucoup de monde sur le bassin. Nous pensons amarrer bord-à-bord, mais le skipper n’est pas d’accord... Nous décidons de faire preuve de sagesse et nous sortons du bassin. Immédiatement derrière le bassin portuaire sur le canal de Vollenhove, nous amarrons derrière une péniche d’habitation. Nous décidons d’allumer à nouveau les COBB et nous avons beaucoup de place pour le barbecue.

En route pour Lemmer
Le 1er août, nous nous promenons dans la petite ville, faisons quelques courses et juste avant midi, nous quittons Blokzijl. Nous mettons le cap sur Lemmer. En arrivant à l’écluse, on nous dit tout de suite d’amarrer bord-à-bord, aucun problème. Les propriétaires de « Nostri Navis » sont prêts à prendre une ligne, quelle différence avec le bateau à Blokzijl !
Nous sommes au cœur de Lemmer et trinquons avec une Omer dans ce bel endroit.
Les enfants s’amusent bien, nous décidons donc de manger quelque chose. Pendant le dîner, nous discutons de la suite de l’itinéraire, traverserons-nous déjà l’IJsselmeer demain ou allons-nous d’abord à Sneek ? En fait, nous aimons tous Sneek et décidons de rendre visite à Sandra et Sven chez Sanzi. 

Linssen in Maastricht Marina

Sanzi Yachtcharter à Sneek
Le lendemain matin, nous allons faire une promenade avec les enfants, au magasin puis nous partons pour Sneek. Une belle balade sur les eaux frisonnes. C’était un peu tendu avec tout le trafic au centre de Sneek, mais nous en avons bien profité aussi ! A 15 h, nous amarrons devant Sanzi. Il y a suffisamment de place car tous les yachts sont loués. Sandra nous laisse utiliser la terrasse, alors nous nous asseyons avec l’iPad (et une Omer, bien sûr…) pour regarder la Formule 1. Les enfants crient qu’il y a ENFIN le wifi (haha) et sont super heureux d’être à nouveau connectés au monde réel. On passe des appels vidéo avec les grands-pères, les grands-mères et les amis et ils peuvent à nouveau tout regarder et jouer sur l’iPad. Aussi, le jeune équipage n’y a-t-il pas vu d’inconvénient lorsque nous avons annoncé une journée supplémentaire à Sneek...
Le 3 août est un jour d’arrivée et de départ chez Sanzi. Tout est réglé comme une horloge ! Rennie et moi sommes allés discuter avec les équipages à l’arrivée et au départ et nous avons eu de belles conversations. Le soir, nous dînons avec Sandra et Sven à ’t Vaticaan à Sneek… Un tel restaurant, en si bonne compagnie... C’est le succès assuré. Malheureusement, nous ne pouvons pas vous en dire plus... 

Sanzi Yachtchater
Bonnefantenmuseum aan de Maas in Maastricht

Le grand large
Nous continuons le mardi 4 août, pas trop tôt, vers midi après quelques bons cafés bien corsés, l’équipe Sanzi nous dit au revoir et le voyage se poursuit vers Stavoren pour aller vers « le grand large » (IJsselmeer).
Nous traversons, une mer plate, pas une vaguelette, vers Enkhuizen où nous arrivons à cinq heures et demie. Pendant l’apéritif sur la jetée, l’« Infinite » arrive. Nous mangeons au « Mastenbar » puis buvons un verre à bord du St. Omer.
Le lendemain, nous partons dans l’après-midi via le Markermeer en direction de Volendam, le temps est un peu plus agité, il y a une bonne brise et quelques vagues.
Lorsque l’équipage du St. Omer met les gilets de sauvetage automatiques dans l’écluse (les bons réflexes appris d’Alexandre), l’équipage féminin de l’Op Dreef prend peur et demande ce qu’ils font là... Nous aurions dû y réfléchir avant !
Nous arrivons à Volendam vers quatre heures et nous promettons solennellement de ne plus jamais refaire cela.

Bel endroit au cœur de Volendam
Nous trouvons une belle place au cœur de Volendam et nous voilà partis, bien sûr. Nous traversons la ville pour prendre un verre. Le repas est pris à bord, en toute convivialité.
Le lendemain, en route pour Amsterdam ! Il faut d’abord bon endroit pour le mouillage.
Nous en trouvons un sur le Buiten-IJ, près de Durgerdam. Une bonne baignade s’impose car il fait chaud.
Après quelques heures, nous naviguons vers Amsterdam. Nous allons au quai NDSM, « notre » ancien coin Hiswa te Water et bien sûr parce que nous voulons manger un bon steak chez « Loetje » ! Nous obtenons une place dans le port et nous y amarrons à 19 h 30. Nous commandons chez Loetje et mangeons ce délicieux steak Bali à bord. 

Bonnefantenmuseum aan de Maas in Maastricht

Au cœur d’Amsterdam
Parce qu’« Amsterdam » est au programme et que nous naviguons ensuite sur l’Amstel avec pour destination finale Rotterdam, nous décidons de partir tôt.
Nous partons à 9 h du matin et nous nous dirigeons vers le musée maritime de la VOC, un très bel endroit. Nous naviguons sous le Kortjewantsbrug vers le Nieuwe Herengracht.
Lorsque le pont Walter Süskind s’ouvre à son tour après une longue attente, nous tournons sur l’Amstel et nous nous trouvons au cœur d’Amsterdam. Nous naviguons à travers les écluses ouvertes de l’Amstel le long de l’Amstelhotel en direction d’Uithoorn, Gouda et via le Hollandse IJssel en direction de Rotterdam. Après une belle et longue journée de navigation de 9 h à 19 h 45, nous amarrons à Watersportvereniging IJsselmonde sur la Nieuwe Maas. Vers 20 heures, Erwin et Wendy viennent nous rendre visite avec un nouveau stock d’Omer, ils passent la nuit et nous accompagnent le lendemain direction Willemstad. À minuit, nous fêtons l’anniversaire de Wendy (les enfants font une belle couronne d’anniversaire et lancent un peu trop de confettis...).

Le lendemain matin, nous partons à 9 h 45 en direction de Willemstad. Cela promet d’être un beau voyage à travers la zone portuaire de Rotterdam (Nieuwe Maas) et via l’Oude Maas et le Spui en direction de Haringvliet. Le Nieuwe Maas est beau mais assez « mouvementée », comme nous le raconte plus tard l’équipage de l’Op Dreef qui a beaucoup vacillé.
Dans la zone de loisirs Hellegatsplein (Ooltgensplaat) dans le Hollands Diep, nous jetons l’ancre pour nous baigner encore un peu avant de nous diriger vers le port. Après avoir à nouveau sorti le COBB (heureusement que nous avons un congélateur à bord !) nous avons navigué vers De Batterij dans le noir.
Le matin du dimanche 9 août, nous prenons tous le petit-déjeuner et nous devons malheureusement dire au revoir à l’équipage de l’Op Dreef après 2 semaines. Ils retournent au Limbourg et nous continuons vers la Zélande. Saar, Dex, Mathijs et Sophie pensent ce n’est pas une bonne idée et ne sont pas d’accord.
Nous parlons avec Paul-Michiel de Dutch Yacht Rentals qui est également très occupé avec la flotte et doit animer une formation. Nous allons faire des courses avec la voiture d’Erwin (un petit ravitaillement) et essayer de voir comment nous pouvons amener leur voiture à Bruinisse pour qu’ils puissent naviguer avec nous un jour de plus. Nous appelons Henk, qui est toujours prêt à nous venir en aide. Justement, Henk s’avère être à Bruinisse. Il vient à Willemstad avec Lidwien et après un café ensemble, ils partent pour Bruinisse avec deux voitures.
À 13 h, nous faisons nos adieux à Op Dreef et St. Omer. poursuit seul sa route vers Bruinisse.

Nous arrivons à Bruinisse à 18 h 15 et invitons Henk et Lidwien à dîner dans le port en guise de remerciement pour le transfert. Mathijs et Sophie passent très peu de temps à table, ils sont trop occupés à attraper des crabes et à construire des châteaux de sable avec de nouveaux amis du port. Nous décidons de rester un jour de plus à Bruinisse, car il y a beaucoup à faire.  

Bonnefantenmuseum aan de Maas in Maastricht

Le lendemain, nos invités partent et nous naviguons vers Scharendijke. Pas encore en direction d’Ouddorp, car c’est la destination finale. Nous jetons l’ancre sur le Grevelingen pour une baignade, malgré les (trop) nombreuses grosses méduses. Vers 20 h 30, nous trouvons une place sur la jetée du petit port à Brouwersdam Binnenzijde (West Repart).
Le 12 août, nous restons un autre jour à Scharendijke et décidons d’aller à la plage. Nous passons sous le Brouwersdam jusqu’à la plage de la mer du Nord et passons (encore) une journée très ensoleillée à la plage à bronzer, nager, construire des châteaux de sable, alors que Mathijs attrape des méduses. Vers 17 h, nous marchons vers Alexander, Sasja et Florentine avec qui nous dînons chez Da Roberto à Scharendijke.
Un jour plus tard (13-8), le temps est venu…. Lentement nous nous dirigeons vers notre destination finale. Mais non sans faire un tour de Grevelingen, pour s’arrêter un peu, nager, faire du paddle.
A 18 h, nous amarrons devant Jonkers Yachts à Marina Port Zélande, à côté…. Du Be-you-tiful ! Nous sommes accueillis à bras ouverts dans le port à bord du « Stoffel », un Beneteau Oceanis 45, de Peet et Yvonne (et Chevy). Eux aussi savent apprécier un petit verre à bord... Nous passons une agréable soirée.
Nous restons quelques jours de plus à Marina Port Zélande et y fêtons également mon anniversaire le 15 août, visitons Seal et terminons par un délicieux dîner avec Roberto et Tanja.

Le dernier jour de navigation…. Sur le Grevelingen et mouillage à Ossehoek. Histoire de profiter encore un peu. Dîner de clôture entre amis. Et puis, c’est vraiment fini...
Nous passons une dernière nuitée à bord, procédons à un bon nettoyage du St. Omer., faisons nos adieux et rentrons à la maison en voiture.
Ce fut un été magnifique... Faisons rapidement des projets pour 2021 !    

From Linssen Magazine nr 59; April 2020
Text and photos: Yvonne Linssen

Pas de connexion Internet